1er XXe siècle

Dernier ajout : 18 février 2016.

- À partir des dernières années du XIXe siècle, le rythme est devenu une préoccupation extrêmement commune au sein de nombreuses formes d’expression artistique, en particulier la poésie, la musique, la danse, mais aussi la peinture et l’architecture.

- En Allemagne, il devient un thème central du mouvement de Lebensreform qui structure de nombreuses propositions de réforme sociale et pédagogique. Il sera bientôt récupéré par les régimes totalitaires qui en feront un moyen de mobilisation politique.

- Le rythme s’impose également comme une thématique majeure au sein des sciences de l’homme et de la société, ainsi que dans certaines sciences de la nature.

- C’est également le cas en philosophie, où sa diffusion reste encore mal connue. Deux penseurs post-bergsoniens se détachent toutefois du lot : Bachelard et Whitehead.

SPIP | squelette | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0