Rhuthmos

« Éloge de la Lenteur – du slow food au slow life » – Association Aldéran – Toulouse – 7 décembre 2013

Article publié le 1er octobre 2014

Pour citer cet article : Rhuthmos , « « Éloge de la Lenteur – du slow food au slow life » – Association Aldéran – Toulouse – 7 décembre 2013  », Rhuthmos, 1er octobre 2014 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article1318
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail
Colloque « Éloge de la Lenteur – du slow food au slow life »

Association Aldéran

Toulouse – 7 décembre 2013


Nos rythment de vie sont intenses, trépidants, la rapidité une valeur, dominé par le temps court, l’instantanéité et le refrain du manque de temps. Notre existence est gouvernée par la frénésie du quotidien, à laquelle il est parfois difficile d’y échapper. Dans cette course dictée par la montre, certains s’épanouissent, d’autres s’y épuisent, rêvant de vivre à leur propre rythme et de ne plus être bousculé. Rêve, utopie, uchronie ?


Depuis la fin des années 1980, tout un courant d’opinion militant sur le plus social met en question le vitesse et réaffirme les vertus de la lenteur. Baptisé « Slow », il ne prétend nullement qu’il faut tout faire à une allure d’escargot mais souligne que notre qualité de vie passe par un meilleur équilibre entre rapidité et lenteur. Si le mouvement culturel est récent, encore presque inconnu en France, sa tradition philosophique est par contre très ancienne, l’eurythmie. Redonner de la valeur au temps et à une certaine lenteur philosophique, celle du slow, une lenteur qualifiée et qualifiante, c’est se réapproprier le rythme de son existence et donc sa liberté.


9H À 10H30 : FONDAMENTAUX PHILOSOPHIQUES


Condition humaine et rythmes existentiels

Frénétisme, activisme, vitessisme et chronophagie

Rythmes choisis et/ou rythmes imposés ?

Temps à soi et temps pour soi ?

Tempus fugit, le temps un bien précieux

L’amoralisme de la lenteur ou de la vitesse : l’éthique est dans l’usage

Le mythe de “Je n’ai pas le temps”

Le mythe de l’accélération du quotidien

La vie philosophique et son rythme, une chronosophia ?

Chronosophia et philosophia perennis, de Cicéron à Pierre Sansot

Les pièges de l’anti-vitessisme : la confusion des critiques, le décandentisme, l’anti-modernisme, l’anti-machinisme, le traditionalisme, l’uchronisme, l’anti-matérialisme, plus généralement le vieux connisme...

Débats et échanges


10H45 A 12H : SLOW FOOD ET MOUVEMENTS SLOW LIFE


Qu’est-ce que le slow food ? le mouvement SLOW

Les mouvements slow llife, une forme de résistance au fast life : CittàSlow en Italie, journée de la lenteur... etc

La lenteur, condition d’un temps pour soi

L’économie du temps, le choc des stratégies d’intérêt

Le slow, une culture hédoniste et du Carpe Diem

Les pièges du slow life : immobilisme, lurisation, boboïsation, rétroïsme...

Débats et échanges

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP