J. Garelli, Rythmes et mondes - Au revers de l’identité et de l’altérité

Article publié le 24 juillet 2010

Pour citer cet article : , « J. Garelli, Rythmes et mondes - Au revers de l’identité et de l’altérité  », Rhuthmos, 24 juillet 2010 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article159
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

J. Garelli, Rythmes et mondes – Au revers de l’identité et de l’altérité, Grenoble, Jérôme Millon, 1991, 480 p.

- Cet ouvrage met en question la situation de l’individu, chose ou personne, dans ses processus de formation au sein d’une totalité dont on ne saurait l’abstraire, selon une quadruple dimension – historique, épistémologique, technique et artistique. Convergence d’une enquête qui, par-delà l’opposition traditionnelle entre le « même » et l’« autre », met en évidence l’énigme de l’individualité physique et humaine, telle qu’elle se fait et se défait, dans les grands rythmes qui secouent le monde.

- Jacques Garelli est poète et philosophe. Il a enseigné la littérature et la philosophie dans les Universités de Yale, de New York (N.Y.U.) et d’Amiens.

- Un aperçu de ce livre est accessible ici.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP