L. Jenny (dir.), Le style en acte. Vers une pragmatique du style

Article publié le 17 octobre 2011

Pour citer cet article : , « L. Jenny (dir.), Le style en acte. Vers une pragmatique du style  », Rhuthmos, 17 octobre 2011 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article431
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

L. Jenny (dir.), Le style en acte. Vers une pragmatique du style, Genève, MētisPresses, 2011.

- Au-delà de ses fonctions traditionnelles d’expressivité, le style se manifeste aussi « en acte ». À une vision renouvelée, il se révèle en effet comme l’instrument d’une pratique : ici, opérateur d’individuation, là vecteur de formes de réception, là encore forme dynamique d’insertion dans le monde et de reconnaissance réciproque. Mieux tenir compte de ces dimensions, c’est opérer un tournant épistémologique dans la pensée du style, passer du point de vue sémiotique ou herméneutique au point de vue pragmatique. La question posée avec de plus en plus d’insistance à propos de style n’est plus « Que signifie-t-il ? » ou « Qu’exprime-t-il ? », mais « Que fait-il ? ». À un moment où l’on demande aux formes singulières de l’humain de répondre d’autre chose que des aléas de la subjectivité, où on les presse de nous montrer à quoi elles servent et comment elles nous affectent collectivement, la réponse ici esquissée est que le style est instrument d’une hominisation toujours en cours et forme organisatrice de vie.

- Professeur au Département de Français moderne de l’Université de Genève, Laurent Jenny a publié de nombreux articles sur la théorie du style. Il est l’auteur, entre autres, de La Parole singulière (Belin, 1990), La Fin de l’intériorité, théories de l’expression et invention esthétique dans les avant-gardes françaises (1885-1935) (PUF, 2002) et Je suis la révolution, Histoire d’une métaphore (1830-1975) (Belin, 2008).


Table des matières :


■ Laurent Jenny, « Introduction »

■ Alexandra Bidet, « Le style chez André Leroi-Gourhan, ou le social dans la nature. »

■ Richard Shusterman, « Le style somatique »

■ Guillemette Bolens, « Les styles kinésiques : de Quintilien à Proust en passant par Tati »

■ Jérôme David, « Baudelaire à Bruxelles. Style de la flânerie et individuation esthétique »

■ Natacha Allet, « Le style d’Héliogabale ou « l’anarchie en acte » »

■ Anne Herschberg-Pierrot, « Peut-on parler d’un style de genèse ? »

■ Éric Bordas, « « Style » et sciences, une histoire de l’objectivité »

■ Jean-Marie Schaeffer, « Styles attentionnels et relation esthétique »

■ Marielle Macé, « Du style comme force »

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP