P. Petitier et G. Séginger (dir.), Les Formes du temps. Rythme, histoire, temporalité

Article publié le 20 septembre 2010

Pour citer cet article : , « P. Petitier et G. Séginger (dir.), Les Formes du temps. Rythme, histoire, temporalité  », Rhuthmos, 20 septembre 2010 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article695
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

P. Petitier et G. Séginger (dir.), Les Formes du temps. Rythme, histoire, temporalité, Strasbourg, Presse univ. de Strasbourg, 2007, 416 p.

- Autour d’un moment charnière, celui de la Révolution française, l’histoire et le temps deviennent des objets de réflexion cruciaux, et peu d’œuvres échappent à ce tropisme. Le XXe siècle, lui aussi, habite le temps et reste hanté par l’histoire, obsédé par son absurdité tragique et par son impensable. Par quels jeux sur les formes une vision de l’histoire, un discours sur le temps, une représentation du devenir s’inscrivent-ils dans les textes ? Du XVIIIe siècle à la période contemporaine, on verra converger une série de questions autour de la notion de rythme, qui appartient aussi bien à l’écriture littéraire et au langage artistique qu’à la réflexion historique.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP