M. Sheringham, Traversées du quotidien. Des surréalistes aux postmodernes

Article publié le 18 mai 2013

Pour citer cet article : , « M. Sheringham, Traversées du quotidien. Des surréalistes aux postmodernes  », Rhuthmos, 18 mai 2013 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article897
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

M. Sheringham,Traversées du quotidien. Des surréalistes aux postmodernes, Paris, PUF, 2013, 416 p.

- Le « quotidien » est une notion-clé dans la littérature, les sciences humaines et les pratiques artistiques des XXe et XXIe siècles. Les mouvements d’avant-garde, surréalistes orthodoxes (Breton, Aragon) et dissidents (Leiris, Queneau), ainsi que les philosophes (Lukács, Heidegger) se sont penchés sur la vie quotidienne. Par la suite, quatre figures majeures, Henri Lefebvre, Roland Barthes, Michel de Certeau et Georges Perec, dont les intuitions et approches s’entrecroisent, proposent des manières de penser et d’explorer le quotidien qui ont inspiré et approvisionné la prolifération d’œuvres qui aujourd’hui encore s’attachent à sonder l’expérience quotidienne.


Cet ouvrage retrace cette mise en perspective historique tout en apportant une réflexion originale sur la nature d’un concept difficile à cerner. Par le biais d’une approche comparatiste et d’analyses approfondies d’œuvres diverses (fiction, poésie, photographie, etc.), Michael Sheringham établit de nouveaux liens entre les œuvres de nombreux artistes et écrivains, parmi lesquels Raymond Queneau, Walter Benjamin, Michel Foucault, Annie Ernaux et Sophie Calle. Il propose ainsi la première vue d’ensemble des diverses approches et champs d’application de cette notion de « quotidien ».


Table des matières


Chapitre 1- L’indétermination du quotidien

« Ce qu’il y a de plus difficile à découvrir » : Blanchot et Lefebvre

L’ambiguïté du quotidien

Types d’ambigüité : Lukács, Heidegger et Heller

Le quotidien et les genres : la résistance au roman

Le quotidien et l’essai : Perec avec Adorno


Chapitre 2 - Le surréalisme et ses dissidents : le quotidien sacré et profane

« Plutôt la vie » : le vitalisme, expérience et expérimentation

Évidence et quotidienneté

Surréalisme, photographie et quotidien

Le défi de Documents

Le désir à l’œuvre

Michel Leiris et le sacré dans la vie quotidienne

Breton et le « magique-circonstanciel »

Queneau et le quotidien

Benjamin et le quotidien des surréalistes


Chapitre 3 - Henri Lefebvre : aliénation et appropriation dans la vie quotidienne

1947 : la première Critique de la vie quotidienne

L’ avant-propos de 1958

1961 : Fondements pour une sociologie de la quotidienneté

La liberté des rues : Lefebvre, Debord, et les situationnistes


Chapitre 4 - « Ce qui tombe comme une feuille sur le tapis de la vie » : Barthes et le quotidien

Au-delà des Mythologies

Discours de la mode : Barthes, Benjamin, Baudrillard

Changements d’échelle et résistance au fonctionnalisme

Vers un nouvel « art de vivre »

« Comment vivre ensemble »

« Chronique » et l’écriture du quotidien


Chapitre 5 - Michel de Certeau : reconquérir la quotidienneté

La production seconde

Pouvoirs de la ruse

La mémoire pratique

Logique des pratiques quotidiennes : marcher, parler, lire

Narrativité, histoire, subjectivé : Certeau, Wittgenstein, Cavell

Michel Maffesoli : « le conservatoire du rituel »

L’Invention du quotidien II : habiter, cuisiner


Chapitre 6 - Georges Perec et l’infra-ordinaire

Déconnections : Les Choses et Un homme qui dort

La matrice de Lieux

Trois journées dans la Place Saint-Sulpice

Lieux et souvenirs en dispersion

Le quotidien dans La Vie Mode d’emploi


Chapitre 7 - Après Perec : dissémination et diversification

L’ethnologie du proche

Trajectoires urbaines : Augé, Maspero, Ernaux, Réda

Prolifération du quotidien : mutation, énonciation, genre



- Michael Sheringham est titulaire de la chaire Maréchal Foch à l’université d’Oxford et Fellow de la British Academy. Il est également professeur invité au Collège de France, UC Berkeley, ENS-Ulm, Paris VII-Diderot et Paris IV-Sorbonne.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP