Rhuthmos

GÉOGRAPHIE : Thèse de doctorat « Vers une nouvelle socio-géographie de la mobilité quotidienne. Étude des mobilités quotidiennes des habitants de la région urbaine de Grenoble »

Article publié le 1er décembre 2010

Pour citer cet article : Rhuthmos , « GÉOGRAPHIE : Thèse de doctorat « Vers une nouvelle socio-géographie de la mobilité quotidienne. Étude des mobilités quotidiennes des habitants de la région urbaine de Grenoble »  », Rhuthmos, 1er décembre 2010 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article232
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Résumé de la thèse de Kamila Tabaka soutenue le 10 septembre 2009 à l’université Joseph Fourier – Grenoble I.


Cette thèse est accessible sur le site de l’École polytechnique fédérale de Lausanne. On y trouvera p. 38 sq. une petite section consacrée aux « rythmes urbains et métropolitains », toutefois son intérêt en ce qui concerne les études rythmiques dépasse largement cette section.


Jury :


Françoise DUREAU, Directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement


Vincent KAUFMANN, Professeur à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne


Jean-Pierre ORFEUIL, Professeur à l’Institut d’Urbanisme de Paris, Université Paris XII


Florence PAULHIAC SCHERRER, Maître de conférences à l’Institut d’Urbanisme de Grenoble, Université Pierre Mendès-France, Grenoble


Direction :


Martin VANIER, Professeur à l’Institut de Géographie Alpine, Université Joseph Fourier, Grenoble


Sonia CHARDONNEL, Chargée de recherche CNRS, UMR PACTE 5194, Grenoble


RESUME : Au prisme de la diversité des pratiques spatio-temporelles, la mobilité constitue sans contestation l’élément majeur des relations sociales contemporaines. Si les pratiques spatio-temporelles et les formes des mobilités quotidiennes sont loin d’être homogènes, comment peut-on pour autant les décrire, les qualifier et les rendre plus compréhensibles ? L’échelle la plus adéquate pour analyser ces comportements peut être celle de l’aire métropolitaine car c’est en effet un espace qui résulte de ces mobilités et dans lequel s’inscrit la majorité des mobilités urbaines d’aujourd’hui. Cette thèse tend à établir une lecture de l’hétérogénéité de l’espace métropolitain grenoblois et de ses organisations, à travers l’analyse des pratiques des mobilités quotidiennes. Une meilleure connaissance et représentation des comportements de la mobilité quotidienne dans l’espace-temps constitue le cœur de sa problématique. La motivation essentielle de ce cadrage est la prise en compte de l’individu dans le contexte de mobilité qui lui est propre, avec toutes ses dimensions particulières. Une démarche originale vise à rendre possible une lecture et une analyse des mobilités et des activités ainsi que des disparités en cours, à travers une grande base de données quantitatives, l’enquête ménages déplacements (EMD 2002 sur la région grenobloise). Il s’agit d’une analyse secondaire des données d’un outil majeur des politiques publiques locales et qui n’a pas été utilisé jusqu’à présent pour analyser les formes des mobilités quotidiennes.


Mots-clés : mobilité quotidienne, aire métropolitaine, pratiques spatio-temporelles, Activity Based Approach, time-geography, Enquête ménages déplacements, analyse multidimensionnelle, analyse secondaire.


TOWARDS A NEW SOCIO-GEOGRAPHY OF DAILY MOBILITY. A CASE STUDY OF INHABITANTS’ DAILY MOBILITIES IN GRENOBLE URBAN AREA (RHONE-ALPES, FRANCE)


ABSTRACT : Link to a wide range of spatio-temporal practices, the mobility is nowadays an important factor of social relations. If the spatio-temporal practices and mobility forms are not homogenous, how can we, however, describe them, qualify and make them more comprehensible ? The metropolitan area can be a suitable scale to analyse these behaviours, because it results of these mobilities and most of today’s urban mobilities are registered inside this space. This PhD work tends to read Grenoble metropolitan space heterogeneity and its organizations, through the daily mobility analysis. A better knowledge of daily mobilities behaviours and their representation in space and in time are the core topic of this work. The essential motivation is to take into consideration a person in his/her context, i.e. with all particular dimensions of his/her situation. An original approach is to enable to read and to analyse the mobilities and activities, and the occurring disparities, exploring a great quantitative data basis, which is the household trip survey (fr. Enquête ménages déplacements, EMD, conducted in 2002 in the Grenoble urban area). This implies a secondary analysis of data coming from a major local public policies tool, which has not been used so far for daily mobilities’ forms analysis.


KEYWORDS : daily mobility, metropolitan area, spatio-temporal practices, Activity Based Approach, time-geography, Household trip survey (Enquête ménages déplacements), multidimensional analysis

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP