Rhuthmos

TRANSDISCIPLINAIRES – Genre et voix (26 novembre 2011 – Paris)

Article publié le 2 novembre 2011

Pour citer cet article : Rhuthmos , « TRANSDISCIPLINAIRES – Genre et voix (26 novembre 2011 – Paris)  », Rhuthmos, 2 novembre 2011 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article445
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le développement récent des travaux de sciences sociales sur le corps a permis de renouveler et d’enrichir les réflexions sur les dimensions incorporées du genre. Encore peu explorée dans cette perspective, la voix joue un rôle considérable dans la naturalisation et l’incorporation du genre (par exemple dans l’association entre autorité et masculinité ou entre féminité et douceur). Du côté des études de linguistique, qui ont contribué de manière importante aux études de genre en analysant les structures genrées du langage, la voix, dans sa dimension physique, incarnée (volume, fréquence, hauteur, intonation, accent, débit, timbre), est également un champ d’analyse relativement périphérique et peu connu chez les non-linguistes. Cette journée d’étude permettra d’explorer les dimensions genrées de la voix à partir de terrains empiriques variés, et de croiser les perspectives disciplinaires.


Samedi 26 novembre 2011


École normale supérieure, Campus Jourdan (Grande salle) 48 Bd Jourdan. 75014 Paris. Métro/Tramway Porte d’Orléans, RER Cité Universitaire


Journée organisée par Reguina Hatzipetrou-Andronikou (CMH, EHESS) et Béatrice de Gasquet (CMH, Brandeis University), avec le soutien du Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, ENS) et de l’Institut Émilie du Châtelet. Action financée par la Région Île-de-France.


Comité scientifique : Marie Buscatto (IDHE, Paris 1 - CNRS), Catherine Marry (CMH, CNRS), Laurence Tain (Modys, Lyon 2).


PROGRAMME


9h30-10h00 : Ouverture par les organisatrices et par le Centre Maurice Halbwachs et l’Institut Émilie du Châtelet, partenaires de la journée.


10h-10h45 : Approches de la voix en sciences humaines et sociales


Conférence d’ouverture par Arlette Farge (CRH, EHESS-CNRS). Discussion présidée par Catherine Marry (CMH, EHESS-CNRS).


10h45-11h00 : Pause café


11h00-13h00 : Rire, chanter, parler. Perceptions et hiérarchisations genrées de la voix


Discutante : Marie Buscatto (IDHE, Paris 1 - CNRS)

Marie Quévreux (PLC, Grenoble 2), « Quatuor ontologique en rire mineur pour singes, enfants, femmes et Noir•e•s. Une mythologie vocale moderne »

Josephine Hoegaerts (Katholieke Universiteit Leuven), « Le “ut de poitrine” et le peuple ventriloque : voix masculines dans la nation du dix-neuvième siècle » [communication en anglais]

Sidonie Verhaeghe (CERAPS, Lille 2), « Louise Michel conférencière, ou l’assignation de genre de la voix en politique »


13h-14h30 : Pause déjeuner


14h30- 16h30 : Rébellions vocales et rapports de pouvoir


Discutante : Lucie Bargel (ERMES, Université de Nice-Sophia-Antipolis)

Aron Arnold (Laboratoire de phonétique et phonologie, Paris 3), « Voix genrée – Voix genrante. Étude socio-phonétique sur l’utilisation de la voix dans le passing trans »

Luciana Jinga (CERHIO, Université d’Angers), « Voix et prototype féminin pendant le régime communiste en Roumanie »

Danielle Michel-Chich (Maison Des Femmes de Montreuil) et Claudine Philippe (Iris, Paris 13) « Voix militante/voix féministe : Appropriation individuelle et/ou collective d’une voix libératrice et légitime »


16h30 : Conclusion de la journée : Raphaëlle Legrand (PLM, Paris 4)


Contacts : Reguina Hatzipetrou-Andronikou et Béatrice de Gasquet – courriel : genreetvoix2011 (at) gmail [point] com

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP