J.-L. Evard, Du sensible au sensé

Article publié le 17 janvier 2016

Pour citer cet article : , « J.-L. Evard, Du sensible au sensé  », Rhuthmos, 17 janvier 2016 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article1719
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

J.-L. Evard, Du sensible au sensé, Paris, L’Harmattan, 2016, 180 p.

- On se propose de prolonger par ce livre les premières analyses présentées en 2013 dans Métaphonies. Essai sur la rumeur (éditions Conférence). Le discrédit attaché aux phénomènes des rumeurs n’est intelligible que relié aux prises de la perception, autant dire au pli le plus grec de la pensée : au privilège inconditionnel donné au vu, et à l’optique, au détriment non moins massif de l’entendu, de l’ouïe et de l’acoustique. Le logos hésite encore entre ses deux destins.


Or, qu’advient-il au philosophe qui se risque au pari inverse ? S’il fait retour sur ce préjugé constitutif ; s’il recherche, dans les époques de la pensée, les traces d’un autre effort, le désir d’écouter avec un discernement égal à celui de toutes nos autres antennes, la puissance de l’ouïe se nouant mieux à la puissance débordante du visible au lieu de la marginaliser ou de la dénier ? À un tel philosophe s’ouvre et se confirme la voie déjà frayée par la rythmanalyse de Gaston Bachelard. La cause de la philosophie – cosa musicale – vient des rythmes du monde sensible qui respire en nous où ils trouvent leur unité.

- Jean-Luc Evard (1949-2015) germaniste, traducteur et écrivain, a vécu à Paris et à Berlin.


Table des matières :


I Idoles de l’œil

1. Obsessions scopiques

2. Temples du soleil

3. Voir et pouvoir

4. L’impasse de l’antique

5. La perplexité grecque

6. Voir, ausculter, palper


II. L’unité empathique du vivant

1. Vers le rythme

2. Novum Organum

3. Du rythme au champ

4. Du champ au pôle

5. Les alternes du sens et du sensible


III Rythme et compassion

1. Bain de soleil

2. Du biologique au physique : le différentiel

3. Clair-obscur du sensé et de l’insensible

4. Filtrer, tamiser, convertir

5. Parfaits car vibrants, les sensibles


IV Du donné à l’ouvert

1. Le péché rédempteur

2. La philosophie du lynx

3. L’ouvert et le donné


INTERMÈDE


1. Fausse fenêtre

2. Opposition par clivage

3. En tandem

4. Cantates profanes


V Chiasmes

1. Écorces de sens

2. Une machine pour deux natures ?

3. Agrafes

4. Chevauchements

5. Le rythme trine

6. Par ascèse


VERS L’ICONOCLASME

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP