E. André, C. Coquio et P. Savy (dir.), Écrire l’histoire. Accélérations

Article publié le 31 décembre 2018

Pour citer cet article : , « E. André, C. Coquio et P. Savy (dir.), Écrire l’histoire. Accélérations  », Rhuthmos, 31 décembre 2018 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article2326
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

E. André, C. Coquio et P. Savy (dir.), Écrire l’histoire.Accélérations, Paris, CNRS Editions, 2016, 289 p.



- Depuis une quinzaine d’années, l’une des représentations du temps se cristallise autour de l’idée d’accélération. Le concept s’est affirmé dans les sciences sociales, en particulier en Allemagne avec H. Rosa, qui a présenté sur un mode alarmiste la « spirale autoalimentée » occidentale. Cette « critique sociale du temps » a rencontré toute une série d’objections venues des sciences politiques (A. Chollet) et de l’anthropologie du rythme et de la poétique.


Ce numéro reprend ce thème en le confrontant à notre « régime d’historicité » (Fr. Hartog) et à l’eschatologie (R. Koselleck), à travers divers champs de la représentation (histoire, sciences sociales, cinéma, art et littérature). Autour d’un long article inédit en français de R. Koselleck, le dossier « Accélération » rassemble des entretiens avec A. Chollet, Fr. Hartog et F. Boussouf, et des contributions signées M. Agier, D. Arnaud, C. Coquio, Chr. Delacroix, X. Garnier, M. Goutte, H. Hannouche, D. Henkin, P. Henriet, M. Lagny, M. Larrouture-Poueyto, J. Loehr, A. Markowicz, G. Mazeau, P. Savy, P.O. Schut, S. Wahnich, et D. Zabunyan.


La rubrique « Brèves d’histoire » rassemble des études sur la représentation et les usages du passé dans l’actualité récente.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP