Anthropologie

Dernier ajout : 18 octobre.


En anthropologie, la thématique du rythme a été très présente dans la première moitié du XXe siècle, en particulier chez Mauss, Malinowski, Evans-Pritchard et Leroi-Gourhan. Dans son Manuel d’ethnographie (1947), Mauss déclarait : « Socialement et individuellement, l’homme est un animal rythmique ».

Aujourd’hui, le formalisme reste encore une force puissante et cette thématique semble moins présente au niveau théorique, bien que François Laplantine ait récemment proposé de développer une « anthropologie modale » qui fasse toute sa place à la notion de rhuthmos. Mais on la sent prête à ressurgir, en particulier dans les travaux qui s’intéressent à la religion, aux rites et, bien sûr, aux expressions corporelles et musicales.


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP