Architecture

Dernier ajout : 27 octobre 2018.


Depuis Vitruve dans l’Antiquité et Alberti à la Renaissance, l’architecture a utilisé le concept de rythme pour décrire l’harmonie des parties d’un bâtiment tirée de la répétition correctement nombrée d’un module de base. Le rythme n’a pris le sens de succession – de fenêtres, de colonnes – qu’à partir des XVIIe et XVIIIe siècles. On trouve ainsi dans les beaux arts, l’esthétique et l’histoire de l’art jusqu’au début du XXe siècle les deux acceptions côte à côte. Une réalité malheureusement souvent oubliée.


RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP