P. Michon, Elements of Rhythmology. I. Antiquity

Article publié le 15 août 2017

Pour citer cet article : , « P. Michon, Elements of Rhythmology. I. Antiquity  », Rhuthmos, 15 août 2017 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article1998
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

P. Michon, Elements of Rhythmology. I. Antiquity, Paris, Rhuthmos, 2017, 358 p. – ISBN : 979-10-95155-11-9


If you want to BUY THIS BOOK, send us an email to rhuthmos@rhuthmos.eu. You can also buy it online through Amazon or any other commercial website.

- The recent transformations of the world—the new cycle in which capitalism has entered, the globalization of trade, production and consumption, the spreading of new communication technologies, the growing urbanization and the fluidization of our societies and lives—have triggered a search for new critical tools. It is no coincidence that rhythm has become, since the 1990s, in a growing number of disciplines, both a subject of investigation and a methodological instrument. Its success is so remarkable that it seems now on the verge of becoming a new scientific paradigm, somewhat like system, structure, individual or difference in the second half of the 20th century. But its history and thus the multiple meanings it has been endowed with are still very badly known. Old models of rhythm are still commonly used, while more recent and efficient ones are left aside. This book is the first installment of a series that aims at providing some of the elements of rhythmology we need to better assess the significance of the current scientific change, as well as the ethical and political empowerment it may involve.

- Pascal Michon is a Professor in Classes Préparatoires aux Grandes Écoles in Paris, a historian as well as a philosopher. He was a member of the Collège International de Philosophie. He has already published several essays on rhythm : Rythme, pouvoir, mondialisation (2005) ; Les rythmes du politique. Démocratie et capitalisme mondialisé (2007) ; Marcel Mauss retrouvé. Origines de l’anthropologie du rythme (2010) ; Rythmologie baroque. Spinoza, Leibniz, Diderot (2015).

- Ce livre est le premier volume d’une série consacrée à l’histoire du concept de rythme, pris dans un sens très large concernant aussi bien les arts, que les sciences de la nature, ou la philosophie politique et éthique. Il couvre l’Antiquité, du Ve siècle av. JC jusqu’au VIe siècle après. L’auteur y a rassemblé et commenté la plupart des textes anciens concernant cette question. Pour surmonter l’obstacle constitué par des versions souvent incohérentes, il en propose fréquemment de nouvelles traductions. Il y montre l’apparition entre le Ve et le IVe siècles av. JC de trois paradigmes rythmiques distincts : le paradigme physique démocritéen, le paradigme métrique platonicien, et le paradigme poétique aristotélicien. Puis il en suit, pas à pas, les ramifications complexes, les croisements, les luttes. Outre de très nombreuses analyses philologiques menées avec beaucoup de soin, le lecteur trouvera dans ce livre quelques thèses historiques d’envergure : l’oubli du modèle physique à partir du Ier siècle av. JC, celui du modèle poétique après le Ier siècle ap. JC, et la domination totale du modèle métrique platonicien à la fin de l’Antiquité. En alliant rigueur philologique et réflexion globale, l’auteur vise à dépasser une simple histoire des idées et à poser les bases d’une philosophie plus adéquate au nouveau monde fluide dans lequel nous sommes entrés au cours des années 1990.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP