J. Burmeister, Poétique musicale. Suivi de David Chytraeus, De la musique

Article publié le 9 novembre 2017

Pour citer cet article : , « J. Burmeister, Poétique musicale. Suivi de David Chytraeus, De la musique  », Rhuthmos, 9 novembre 2017 [en ligne]. http://rhuthmos.eu/spip.php?article2122
Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail

J. Burmeister, Poétique musicale. Suivi de David Chytraeus, De la musique, Paris, Rhuthmos, 2017, 288 p. – ISBN : 979-10-95155-17-1


Si vous désirez ACHETER CE LIVRE, envoyez-nous un mail à rhuthmos@rhuthmos.eu. Vous pouvez également le commander sur Amazon ou sur tout autre site plus accessible pour vous.

- La Poétique musicale de Joachim Burmeister (1606) est le texte incontournable pour qui souhaite découvrir et étudier la rhétorique musicale et les fondements de l’art musical baro­que. Engagé dans une brillante défense et illustration de cet art, le théoricien lui applique les catégories rhétoriques d’Aristote et de Quintilien, expliquant et enseignant la composition par les lois de la grammaire musicale, définissant les figures ou les ornements qui engendrent le rythme de l’œuvre. Ainsi naît le style de chaque compositeur. L’horizon de la Musica poetica est la prononciation éloquente qui donnera sa splendeur, son éclat et sa vigueur à chaque pièce musicale.


En complément de cette traduction on trouvera ici d’autres textes de Burmeister qui illustrent la richesse et la profondeur de sa réflexion, mais aussi la traduction inédite du petit traité de son contemporain David Chytraeus, De la Musique (1595). Autant d’occasions de se plonger dans un monde et une culture où, à l’aube du XVIIe siècle, une révélation s’impose : la voix, le discours, l’harmonie et le rythme doivent s’unir pour séduire et toucher les auditeurs, grâce à une éloquence totale.
 
- Agathe Sueur, professeur de Première supérieure au Lycée Claude-Monet à Paris, consacre ses recherches à l’éloquence musicale de la Renaissance aux Lumières, et en particulier au rythme. Elle a publié Le Frein et l’Aiguillon. Éloquence musicale et nombre oratoire (XVIe-XVIIIe siècle) (2013).

- Pascal Dubreuil est claveciniste. Parallèlement à ses activités de concerts et d’enregistrements (pour le label Ramée), il enseigne le clavecin et la rhétorique musicale au Conservatoire de Rennes, au CESMD de Poitou-Charentes et au CNSMD de Lyon.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP